La peur du changement

« Au sein de cet environnement instable et turbulent, un seul élément reste constant : le changement » Dalaï Lama

Pourquoi avons-nous peur du changement ?

Depuis l’enfance, nous évoluons dans une société qui prône la stabilité. Ainsi, dès le plus jeune âge, on nous inculque que, pour avoir réussi sa vie, il faut avoir une relation amoureuse stable, des enfants, un emploi stable, des amis, une maison «de famille », … Autant de choses qui représentent une vie stable, sérieuse et posée.

Or, dans cet environnement qui n’est pas censé changé (car cela serait synonyme d’échec et donc de malheur), quelle place pour le changement ?

Le changement est synonyme d’inconnu et qui dit inconnu dit risqué. En effet, n’avez-vous jamais entendu le proverbe suivant : « On sait ce que l’on perd mais on ne sait pas ce que l’on gagne » ? Cela voudrait-il dire qu’il vaut mieux se contenter de ce que l’on a « au cas où » ?

Lorsque nous avons l’impression qu’une partie de nos besoins sont satisfaits, pourquoi changer ? Il faudrait alors apprendre à lâcher prise afin d’explorer l’inconnu qui pourrait combler de nouveaux besoins, apporter un nouveau souffle au quotidien, nous sortir de cette routine que l’on trouve si ennuyeuse mais à la fois rassurante…

Comment réussir à vaincre cette peur du changement ?

Tout d’abord, il faudrait se réconcilier avec le mot « changement ». Ne plus lui donner une connotation négative mais se rendre compte que le changement fait partie de notre quotidien. Nous évoluons sans cesse dans la vie, à plus ou moins grande échelle. C’est le changement qui permet d’accomplir de belles choses.

Ensuite, essayez de se confronter à de petits changements, juste pour voir : se garer à une place différente au travail, inverser l’ordre des choses le matin quand on se prépare, faire son ménage à l’envers, …. Cela peut permettre de dédramatiser ce terme qui effraie et se rendre compte que ça peut même devenir amusant !

Puis essayez de trouver quels besoins ne sont plus satisfaits lorsque nous avons peur du changement afin de peut-être les satisfaire différemment…

Enfin, apprendre à se faire confiance et savoir où l’on va en ayant défini des objectifs clairs. En effet, sur une route remplie de brouillard, nous avons tendance à freiner car nous ne savons plus où aller ; sur une route ensoleillée, nous avançons plus sereinement.

« Il n’y a rien de négatif dans le changement ,si c’est dans la bonne direction. » Winston Churchill

Auteur : mycoach47

Coach de vie certfiiée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s